Chronique : Le Talisman des âmes - Anthony Lamacchia

 

          Résumé:          

Premier à agir, dernier à mourir

La princesse Hélène Roncedor a été assassinée.

Aucun témoin, un homme accusé à tort, le trône de Verdalis désormais promis au souverain du pays voisin, il n’en faut pas plus à Flyd Ashendar, le chevalier des embruns et ami d’enfance de la princesse, pour penser à un complot visant à destituer les Roncedor de la couronne.

Seule solution pour retrouver l’assassin et faire la lumière sur cette affaire : ramener la princesse Roncedor d’entre les morts pour démasquer son meurtrier.

Flyd se procure alors un talisman des âmes et ramène l’esprit d’Hélène dans le monde des vivants.

Mais il récupère également l’âme du mystérieux Vargel, ainsi qu’un millier de fantômes prisonniers du talisman et qui semblent connaître de lourds secrets.

Et tandis que Flyd Ashendar mène l’enquête avec l’aide de la princesse Hélène et du scientifique Eugène Libellis, une conspiration plus terrible encore se prépare dans l’ombre...

          Mon avis :          

🔥🔥🔥🔥🔥

Merci à Anthony Lamacchia pour sa proposition de service presse via Simplement.Pro.

Si vous aimez la fantasy, ne passez surtout pas à côté de celui-ci, c'est un moment de pur délice que j'ai pris tellement de plaisir à savourer jusqu'à la dernière seconde ! Et, chose essentielle pour moi dans ce genre de roman, le rythme est soutenu, l'auteur ne nous laisse que peu de répit. Nous avons quelques moments de repos, mais ceux-ci sont de courtes durées, alors, retenez votre souffle et plongez dans le puits des âmes en compagnie de Flyd Ashendar.

Cela fait un moment que les parutions de cet auteur me font de l'œil, mais vous savez ce que c'est, ma PAL n'a pas de limites alors que mon compte bancaire en a bien une 😠 Vous pensez bien que lorsque j'ai reçu la proposition de l'auteur de découvrir ce roman, je n'ai même pas hésité une fraction de seconde, je savais que je devais le lire. Maintenant, cela me fait regretter de ne pas avoir franchi le cap avant avec ses autres parutions, mais je compte bien y remédier !

Lorsque la moralité percute de plein fouet des murs de trahisons, de traîtrises, de complots, de haine, de vengeances, cela donne un roman que nous ne pouvons pas lâcher. Ajoutez à cela une bonne dose de chevalerie, de sentiments, d'amitié, d'amour, d'émotions, et cela vous fera regretter de tourner la dernière page !

C'est ce que j'appelle une intrigue en toile d'araignée. Aux premiers abords, cela semble simple, durant les premiers chapitres, l'histoire se déroule plutôt calmement, bien que ! Mais à partir d'un certain point de l'aventure, cela devient de plus en plus complexe, une petite chose vient se greffer à la quête de départ, ensuite une autre, puis encore une autre. Au final, on en viendrait à se demander de quelle manière l'auteur lui-même a réussi à ne pas se perdre dans cet univers qu'il a créé. 

Personnellement, j'ai adoré du début à la fin, l'auteur a su me mener là où il le voulait et cela sans que je ne veuille le suivre les yeux fermés. Pas mal de doutes concernant la princesse Roncedor, elle a su m'embrouiller les pinceaux, me faire douter d'elle. Si je dois avoir un personnage favori, j'hésiterai entre deux, je me suis attachée à eux, Flyd et Vargel. On ne peut de tout façon faire autrement que les aimer !

L'auteur a su créer un univers unique et très riche avec sa propre mythologie, ses propres croyances, son fonctionnement bien à lui. Mais comme partout, dès qu'il y a des hommes,... L'homme en lui-même ne change pas, et ce, peu importe l'univers dans lequel nous nous retrouvons. Une chose est cependant certaine, je sais que je viens de le lire, mais je sais aussi que je vais prendre autant de plaisir à y retourner, je suis certaine que je vais y découvrir des petits détails qui auront su m'échapper ici. Il faut que ce livre se trouve dans ma bibliothèque, oh que oui, je veux absolument le lire dans sa version papier 😎

Quand à vous qui venez de lire mes quelques lignes qui font bien pâles figure face à ce que j'ai pu ressentir durant mon escapade, j'ose espérer que vous aussi vous aurez envie de découvrir cet univers. Pour ne rien gâcher, avouez que la couverture est juste magnifique !

Petite note pour l'auteur : Je ne sais pas qui a remporté le fameux concours, mais honnêtement, Le talisman des âmes méritait d'être publié. J'espère que l'heureux élu sait qu'il avait au moins un concurrent de taille !

          A lire si :          

  • Vous aimez la fantasy
  • Vous soutenez l'autoédition
  • Vous aimez les récits au rythme soutenu

          Premières Lignes :          

La chambre funéraire du château de Gyldenorg était une grande pièce circulaire sans fenêtre. Dans son mur de pierre étaient creusées des alcôves où se trouvaient les statues pleureuses. La lumière passait par le vitrail qui trouait le haut plafond et descendait en cône au centre de la salle. C'était ici qu'on amenait les cercueils des défunts appartenant à la famille royale et aux nobles de la cour, le temps du recueillement, avant d'être envoyés dan les cryptes des neiges éternelles, au-delà des montagnes.

          L'auteur :          

Anthony Lamacchia est un auteur toulonnais, né en 1989 et diplômé d’un master de recherche en littérature.

Il a été le premier étudiant à consacrer un travail de recherche sur l’auteur Pierre Dubois.

          Acheter ce livre :          

          Ses autres livres :          




Commentaires